DES HOMMES…

Ferdinand Springer, un artiste exilé allemand « indésirable » au camp des Milles

Ferdinand Springer, un artiste exilé allemand « indésirable » au camp des Milles

L’exposition ayant pour thème « Ferdinand Springer, un artiste au camp des Milles, le destin d’un exilé allemand » se tiendra du 13 juillet au 8 septembre 2013, au Site-Mémorial du camp des Milles, à Aix en Provence. Alain Paire en est le commissaire. Entre septembre 1939 et la fin de l’été 1942, plus de dix mille personnes transitèrent par le camp des Milles. Parmi les nombreux intellectuels qui y furent internés, plus d’une centaine étaient des artistes, peintres, dessinateurs, sculpteurs. Du 13 juillet au 8 septembre […]



Ralph Soupault, caricaturiste antisémite écroué à la prison de Fresnes (1947-1950)

Ralph Soupault, caricaturiste antisémite écroué à la prison de Fresnes (1947-1950)

« Les représentations de la prison de Fresnes dans l’iconographie et dans les témoignages des collaborateurs incarcérés en France de 1944 à 1953 renseignent sur leur vécu carcéral, mais véhiculent aussi lieux communs et scènes symboliques. Le caricaturiste antisémite Ralph Soupault, militant du PPF de Jacques Doriot, n’échappe pas à cette règle et parsème le recueil Fresnes, Reportage d’un témoin de messages politiques qui attestent de sa fidélité à ses convictions extrémistes ». Jean-Claude Vimont, « Images ambiguës d’un navire immobile : la prison de Fresnes […]



Adolf Hoffmeister : de Prague au camp de Damigny

Adolf Hoffmeister : de Prague au camp de Damigny

Je dois à Dominique Hérody, dessinateur, écrivain et scénariste de bande dessinée, administrateur du blog trente – plus ou moins trente de m’avoir fait connaître l’artiste tchèque Adolf Hoffmeister. Inquiété par la Direction Générale de la Sûreté Nationale après la signature du pacte germano-soviétique, comme l’ont été un certain nombre de ses compatriotes intellectuels réfugiés en France dès 1938, Adolf Hoffmeister va goûter à la prison puis à l’internement administratif en centre de séjour surveillé, avant de s’exiler aux État-Unis. Peu après son arrivée à […]



Le général Héring, un gouverneur militaire obsédé par « l’ennemi intérieur »…

Le général Héring, un gouverneur militaire obsédé par « l’ennemi intérieur »…

Parmi les archives du Général Héring, récemment mises en ligne par son petit-fils Philippe Zeltner-Héring se trouve le document « Souvenirs de Guerre » daté du 23 mars 1941, « une contribution édifiante et riche d’enseignement sur ses difficultés à faire régner l’ordre à Paris en 1939 et 1940, luttant contre le pacifisme ambiant, et contre l’état d’esprit du Haut Commandement Militaire Français avant et pendant la Bataille de France. » peut-on lire, en introduction… On y découvre en effet la vision qu’il se fait de « l’ennemi intérieur » et […]



Louis Lecoin (1888-1971) pacifiste et antimilitariste

Louis Lecoin (1888-1971) pacifiste et antimilitariste

Né dans le Cher, issu d’une famille très pauvre, de parents illettrés, tour à tour ouvrier jardinier, employé du bâtiment, correcteur d’imprimerie et, bien entendu, journaliste, Louis Lecoin a été certainement la plus belle figure de l’anarchie et du pacifisme de notre époque. Cet homme aussi combatif que généreux a passé douze longues années de sa vie dans les prisons françaises. Il connut le Dépôt, la Santé, Clairvaux, le Cherche-Midi, Poissy, Bicêtre, Albertville et plusieurs camps d’internement. À celui de Monge, en Auvergne, il sera […]



Richard « Rickey » Harrison : « Wanted for homicide »

Richard « Rickey » Harrison : « Wanted for homicide »

« I am innocent of this crime. Let us hope and pray they will never do this thing to another man, innocent or guilty. » « Je suis innocent de ce crime. Prions dans l’espoir qu’ils ne fassent plus jamais çà à un autre homme, qu’il soit innocent ou coupable. » Convaincu de meurtre, Richard « Rickey » Harrison est condamné à mort et exécuté, le 13 mai 1920, sur la chaise électrique de Sing Sing, prison de l’état de New York. Pour visualiser l’intégralité de l’avis de recherche, cliquez sur […]



Sante Garibaldi et la fédération garibaldienne de Bergerac, en mai 1939

Sante Garibaldi et la fédération garibaldienne de Bergerac, en mai 1939

À la veille de l’entrée en guerre du Royaume-Uni et de la France contre l’Allemagne nazie, tous les mouvements pacifistes et antifascistes, à l’exemple de la fédération garibaldienne, sont mobilisés. En dépit de cet engagement soutenu, ils ne parviennent pas à éviter l’embrasement de l’Europe, puis du monde. La montée des dictatures – celles de Franco, Hitler, Mussolini et Salazar – est inversement proportionnelle à l’effondrement soudain des démocraties… À propos d’une photo légendée : « Fédération Garibaldienne – 14 mai 1939 »… Défilé pacifiste […]