Tous les articles de l'Auteur

« Du droit à l’évasion » de Jacques Colombat n’est pas un traité d’escapologie !

« Du droit à l’évasion » de Jacques Colombat n’est pas un traité d’escapologie !

À première lecture, « Du droit à l’évasion » de Jacques Colombat semble faire l’apologie de l’évasion à la Marius Jacob. Or il n’en est rien ! Non, ce n’est pas un traité d’escapologie… L’auteur, cinéaste et dessinateur, propose juste quelques pistes de réflexion sur l’enfermement et la privation de liberté à travers une foule d’anecdotes, issues de documents d’archives, de coupures de journaux et de citations en tout genre. Cet inventaire à la Prévert des évasions réussies ou ratées, récentes ou anciennes, questionne le droit […]



Un insoumis écroué au Cherche-Midi…

Un insoumis écroué au Cherche-Midi…

En 1908, Henri Fabre, journaliste et militant de gauche pacifiste et libertaire fonde Les Hommes du Jour, annales politiques, sociales, littéraires et artistiques. Dans l’édition du 12 mars 1937 de ce même journal, Pedro Donga fait le récit de l’incarcération d’un insoumis à la cellule 1026 de la prison militaire du Cherche-Midi. L’intérêt de ce texte, présenté comme un reportage illustré, réside dans le fait qu’il permet d’en savoir un peu plus sur une prison méconnue : la prison militaire de Paris (son fonctionnement, la disposition des […]



Essence, Libération et expérimentation en région bordelaise (novembre 1944)

Essence, Libération et expérimentation en région bordelaise (novembre 1944)

Parmi les quelques réactions suscitées par l’article publié sur ce blog le 3 juin 2011 : L’énigme du « Carburant Libération », Bordeaux, septembre 1944 [lien], voici celle de Stéphane Weiss, auteur du texte qui suit… Les administrations militaires territoriales constituent le volet militaire du rétablissement de la légalité républicaine et ont été le cadre de bien des hybridations entre les projets centralisés du Gouvernement provisoire et les initiatives militaires issues des régions. La région bordelaise, tout comme ses voisines toulousaine et limousine, a été le siège de […]



La démolition de l’hôtel des Conseils de guerre lors de l’ouverture du boulevard Raspail

La démolition de l’hôtel des Conseils de guerre lors de l’ouverture du boulevard Raspail

C’est le projet d’ouverture de la section du boulevard Raspail comprise entre les rues de Sèvres et de Rennes qui scella le sort de l’hôtel des Conseils de guerre, situé à l’angle de la rue du Cherche-Midi et de la rue du Regard. Cet hôtel, occupé par un tribunal et une maison de justice militaire a fonctionné de 1841 à 1907. L’acquisition récente de deux superbes photographies originales, attribuées à Henri Godefroy, nous donne l’occasion de revenir sur la disparition du siège des tribunaux militaires […]



« Après la Shoah on avait dit : plus jamais ça… Et pourtant ! »

« Après la Shoah on avait dit : plus jamais ça… Et pourtant ! »

Le travail de Francine Mayran, psychiatre et peintre-céramiste, par deux fois présenté sur ce blog, continue à interroger la responsabilité des Hommes témoins de l’Histoire et des génocides, qu’il s’agisse de celui des Juifs, des Tsiganes ou, plus récemment, de celui des Tutsis, au Rwanda. Une première exposition de peintures s’est tenue le 27 avril dernier (photos), au Centre Européen de la jeunesse à Strasbourg, pour la 20e commémoration du génocide des Tutsi. Jusqu’au 30 mai 2014, cette même exposition est présentée au Cercle Bernard Lazare, 10 […]



« Marrons » – Les esclaves fugitifs, expo photo de Fabrice Monteiro

« Marrons » – Les esclaves fugitifs, expo photo de Fabrice Monteiro

Béninois par son père et Belge par sa mère, Fabrice Monteiro ne s’orientait pas spécialement vers l’Art. Ingénieur industriel de formation puis mannequin de profession, il rencontre en 2007 le photographe new-yorkais Alfonse Pagano qui, rapidement, devient son ami et mentor… et dont il devient l’assistant. À la frontière entre photo-reportage et photo de mode, il se découvre un goût pour le portrait, mais surtout pour sa terre d’origine, l’Afrique. « J’ai grandi au Benin. Adulte, je partage mon temps entre la Belgique et le […]



Yves Péron et les trotskistes de la prison militaire de Nontron en 1944

Yves Péron et les trotskistes de la prison militaire de Nontron en 1944

La lettre de doléances du détenu Yves Péron, futur député communiste de la Dordogne écroué à la prison militaire de Nontron en 1944, renseigne sur les relations tendues qui existaient entre communistes staliniens et trotskistes internés dans les prisons militaires sous Vichy. Cette lettre – non publiée à ce jour – adressée au Capitaine Pointeau, commandant la prison militaire de Nontron, témoigne de l’antagonisme très fort qui opposait staliniens et trotskistes, ces derniers étant considérés par les communistes comme « des ennemis de la France », « des […]