ACTUALITÉS

« Maudite soit la guerre et ses auteurs ! »… à Saint-Martin d’Estreaux

« Maudite soit la guerre et ses auteurs ! »… à Saint-Martin d’Estreaux

Depuis 2012, le 11 novembre est la date de commémoration de la Grande guerre « et de tous les morts pour la France ». Cette année, elle revêt une signification particulière puisqu’il s’agit de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale… « La guerre aura-t-elle enfin assez provoqué de souffrances et de misères? Assez tué d’hommes ? pour qu’à leur tour les Hommes aient l’intelligence et la volonté de tuer la guerre ? » Ces mots, gravés sur le monument aux morts de Saint-Martin d’Estreaux (Loire) constituent un véritable […]



Un exceptionnel fonds d’archives photographiques conservé à Champigny-sur-Marne

Un exceptionnel fonds d’archives photographiques conservé à Champigny-sur-Marne

Le 4 septembre 2013, l’hebdomadaire L’Express, titrait : Champigny-sur-Marne / Trésors – Les inestimables clichés du musée. « Enfouis dans de vieilles caisses empilées dans les réserves, des centaines de milliers de négatifs retracent la vie des Français depuis un siècle et demi. Toute l’histoire quotidienne des Français, de la fin du XIXe au milieu du XXe, se raconte là, dans une enfilade de caisses poussiéreuses entreposées dans les réserves du musée de la Résistance, à Champigny. » « Un fonds exceptionnel légué, voici une quinzaine d’années, par […]



« Les Français internés à Gurs de juin à décembre 1940 »

« Les Français internés à Gurs de juin à décembre 1940 »

Dans son bulletin trimestriel de mars 2013, l’Amicale du camp de Gurs publie la synthèse d’un texte à paraître très prochainement dans la revue d’histoire Arkheia. L’introduction est de Claude Laharie, historien et secrétaire général de l’Amicale du camp de Gurs… Le camp de Gurs est surtout connu pour avoir « accueilli », dès le mois d’avril 1939, des républicains espagnols puis des Juifs allemands, autrichiens et polonais. On sait moins qu’il a été le lieu de repli de la prison militaire de Paris, du 21 juin […]



LIAISONS DANGEREUSES. MILICIENS, TRUANDS, RÉSISTANTS. PARIS, 1944

LIAISONS DANGEREUSES. MILICIENS, TRUANDS, RÉSISTANTS. PARIS, 1944

Non, Georges Mandel n’a pas été tué par la Milice pour venger Philippe Henriot, comme la légende le prétend ! Et si « l’histoire de la Libération [n’était] pas celle que l’on enseigne depuis 70 ans, cette histoire officielle qui offre une image si rassurante d’un peuple de résistants, patriotes et héroïques, luttant contre une poignée de misérables et de criminels… » Le compte-rendu de lecture qui suit est signé de l’historien Joël Drogland. Source : La Cliothèque. Les auteurs Jean-Marc Berlière, professeur émérite d’histoire contemporaine à […]



« Témoigner de ces vies – Peindre la mémoire » : dernier opus de Francine Mayran

« Témoigner de ces vies – Peindre la mémoire » : dernier opus de Francine Mayran

Depuis 2008, dans un parcours européen de mémoire, Francine Mayran (psychiatre et peintre-céramiste) expose son travail artistique de témoignage et de transmission de la mémoire de la Shoah. Un premier livre, « La Shoah et son ombre » est publié en 2009. Un second livre, « Témoigner de ces vies – Peindre la mémoire » vient de paraître en décembre 2012. Arrêtons-nous sur le mur de la survivance que Francine a construit, galerie de portraits, connus ou anonymes, réalisés sur fond de béton, couverts de numéros matricules qui interpellent […]



« Dictatures : ceux qui ont dit “NON !” », dossier du e-magazine « Dernière Guerre mondiale » n° 6

« Dictatures : ceux qui ont dit “NON !” », dossier du e-magazine « Dernière Guerre mondiale » n° 6

L’édition de février de Dernière Guerre mondiale est consacrée à « ceux qui ont dit “NON !” ». Sollicité par Daniel Laurent, responsable de rédaction, j’ai participé à ce dossier avec l’article : « Ils refusaient de saluer Heil Hitler ! ». Il y est question de trois réfractaires au salut hitlérien : le premier se nomme August Landmesser, photographié le 13 juin 1936, lors de l’inauguration du navire Horst Wessel par Adolf Hitler à Hambourg, les bras croisés refusant de faire le salut nazi, au milieu d’une foule […]



En novembre 1940, la maréchale Pétain visitait le camp de prisonniers du Polo Beyris

En novembre 1940, la maréchale Pétain visitait le camp de prisonniers du Polo Beyris

Samedi 9 février 2013, à 15 h.30, à la Maison de la Vie Citoyenne du Quartier Polo Beyris, 28 avenue de l’Ursuya à Bayonne : rencontre-débat avec Armelle Mabon, chercheuse en histoire et maître de conférence à l’Université de Bretagne Sud, auteur de Les prisonniers de guerre « indigènes » – Visages oubliés de la France occupée (Éditions de La Découverte, 2010). La rencontre est organisée par le Collectif pour la Mémoire du Camp de Beyris. Le journal Le Petit Parisien du 18 novembre 1940 relatait la visite […]