ACTUALITÉS

« Justices militaires et guerres mondiales (Europe 1914-1950) »

« Justices militaires et guerres mondiales (Europe 1914-1950) »

L’ouvrage collectif Justices militaires et guerres mondiales (Europe 1914-1950) / Military Justices and World Wars (Europe 1914-1950), paru en janvier 2014, est issu du séminaire « Les justices militaires en Europe de l’Ancien Régime à nos jours » qui s’inscrivait dans le programme « Cherche-Midi : le Conseil de guerre, la Maison de justice et la Maison d’arrêt et de correction » de la Fondation Maison des sciences de l’homme. Le 2 novembre 2007, j’intervenais au cours de la IVe séance de ce séminaire avec la contribution suivante […]



Colloque sur la radicalisation des persécutions antisémites en France

Colloque sur la radicalisation des persécutions antisémites en France

À l’occasion du 70e anni-versaire des rafles de Bordeaux de décembre 1943 et de janvier 1944 au cours desquelles le grand rabbin Joseph Cohen ainsi que le personnel de l’UGIF et du Consistoire sont arrêtés, la synagogue pillée et transformée en prison et les Juifs français livrés par le régime de Vichy à la police allemande… un colloque est organisé à Bordeaux, au musée d’Aquitaine, les 22 et 23 janvier 2014, à l’initiative du Consistoire israélite de la Gironde et de l’AJPN (Anonymes, Justes et […]



« Prisons : Patrimoine de France », inventaire par Étienne Madranges

« Prisons : Patrimoine de France », inventaire par Étienne Madranges

Dans un ouvrage original de 400 pages et plus de 2400 photos, Étienne Madranges, magistrat, universitaire et historien nous invite à un incroyable périple à la rencontre de 463 prisons françaises en service ou désaffectées… Des donjons, des châteaux, des abbayes, des couvents, des souterrains, des cachots, des portes, des verrous, des graffitis, des lieux de torture, des sites insolites, des maisons d’arrêt, des centrales. Des fresques, des sculptures, des graffitis… Pour la première fois, un ouvrage recense et révèle le patrimoine pénitentiaire et carcéral […]



« Maudite soit la guerre et ses auteurs ! »… à Saint-Martin d’Estreaux

« Maudite soit la guerre et ses auteurs ! »… à Saint-Martin d’Estreaux

Depuis 2012, le 11 novembre est la date de commémoration de la Grande guerre « et de tous les morts pour la France ». Cette année, elle revêt une signification particulière puisqu’il s’agit de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale… « La guerre aura-t-elle enfin assez provoqué de souffrances et de misères? Assez tué d’hommes ? pour qu’à leur tour les Hommes aient l’intelligence et la volonté de tuer la guerre ? » Ces mots, gravés sur le monument aux morts de Saint-Martin d’Estreaux (Loire) constituent un véritable […]



Un exceptionnel fonds d’archives photographiques conservé à Champigny-sur-Marne

Un exceptionnel fonds d’archives photographiques conservé à Champigny-sur-Marne

Le 4 septembre 2013, l’hebdomadaire L’Express, titrait : Champigny-sur-Marne / Trésors – Les inestimables clichés du musée. « Enfouis dans de vieilles caisses empilées dans les réserves, des centaines de milliers de négatifs retracent la vie des Français depuis un siècle et demi. Toute l’histoire quotidienne des Français, de la fin du XIXe au milieu du XXe, se raconte là, dans une enfilade de caisses poussiéreuses entreposées dans les réserves du musée de la Résistance, à Champigny. » « Un fonds exceptionnel légué, voici une quinzaine d’années, par […]



« Les Français internés à Gurs de juin à décembre 1940 »

« Les Français internés à Gurs de juin à décembre 1940 »

Dans son bulletin trimestriel de mars 2013, l’Amicale du camp de Gurs publie la synthèse d’un texte à paraître très prochainement dans la revue d’histoire Arkheia. L’introduction est de Claude Laharie, historien et secrétaire général de l’Amicale du camp de Gurs… Le camp de Gurs est surtout connu pour avoir « accueilli », dès le mois d’avril 1939, des républicains espagnols puis des Juifs allemands, autrichiens et polonais. On sait moins qu’il a été le lieu de repli de la prison militaire de Paris, du 21 juin […]



LIAISONS DANGEREUSES. MILICIENS, TRUANDS, RÉSISTANTS. PARIS, 1944

LIAISONS DANGEREUSES. MILICIENS, TRUANDS, RÉSISTANTS. PARIS, 1944

Non, Georges Mandel n’a pas été tué par la Milice pour venger Philippe Henriot, comme la légende le prétend ! Et si « l’histoire de la Libération [n’était] pas celle que l’on enseigne depuis 70 ans, cette histoire officielle qui offre une image si rassurante d’un peuple de résistants, patriotes et héroïques, luttant contre une poignée de misérables et de criminels… » Le compte-rendu de lecture qui suit est signé de l’historien Joël Drogland. Source : La Cliothèque. Les auteurs Jean-Marc Berlière, professeur émérite d’histoire contemporaine à […]